Les modules photovoltaïques sont pratiquement impossibles à recycler

Les modules photovoltaïques peuvent être recyclés à 80 ou 90%

Quels que soient les modules, le verre constitue la composante essentielle, avec une proportion de 70 à plus de 90 % parfois. En raison de la part élevée de verre et de la présence de métaux faciles à isoler, près de 80 à 90 % de la masse du volume d’un module ou d’un panneau solaire peuvent être réutilisés. De manière générale, les panneaux solaires qui ne servent plus sont démontés pour séparer le cadre en métal, le verre, les câbles et les éléments électroniques. Ils sont acheminés dans le cycle de récupération des matériaux comme celui du verre, du métal ou des déchets électroniques. Dans un premier temps, le traitement est mécanique. D’autres procédés de séparation et de division sont thermochimiques, chimiques ou métallurgiques. Ils permettent d’isoler ou d’éliminer séparément des substances potentiellement nocives comme le plomb, le cadmium ou le sélénium. L’argent, le tellure ou l’indium sont récupérés de la manière la plus rentable possible et peuvent ensuite être réutilisés. Plus de 90 % de tous les modules sont en silicium cristallin, une technologie qui ne contient pratiquement aucune substance nocive (à l’exception d’un peu de plomb et d’argent). Une fraction résiduelle de l’ordre de 10 à 20 % du poids total doit cependant toujours être incinérée de nos jours. Il s’agit p. ex. des films en plastique et du lot contenant les métaux lourds. En raison de la part élevée de verre et d’aluminium, le recyclage des panneaux solaires est comparable à celui des fenêtres.

En Suisse, grâce à la taxe anticipée de recyclage, les panneaux solaires peuvent être rapportés gratuitement au point de vente ou dans un centre de collecte des déchets. Ce système, organisé par la Fondation SENS eRecycling, garantit un recyclage professionnel et respectueux de l’environnement. Jusqu’à présent établi sur une base volontaire, ce système sera à l’avenir obligatoire, dès que l’ordonnance correspondante aura été adaptée.

Les modules photovoltaïques peuvent être recyclés à 80 ou 90%