Les installations solaires produisent un puissant électrosmog

Le photovoltaïque source d’électrosmog? Il est comparable avec d’autres appareils électroménagers  

Avec ses modules, une installation photovoltaïque produit du courant continu, transformé en courant alternatif par un onduleur, afin qu’il puisse être utilisé dans le foyer même ou réinjecté dans le réseau. Le champ électromagnétique est très faible du côté courant continu et non problématique pour les individus, pour autant que les conducteurs positif et négatif se situent à proximité l’un de l’autre.

Le champ électromagnétique le plus puissant est provoqué par l’onduleur. Des analyses effectuées pour le compte de l’Office fédéral de l’environnement ont montré que les immissions d’une installation photovoltaïque réalisée professionnellement étaient faibles et qu’elles étaient nettement inférieures aux valeurs limites fixées dans la loi. La nuit, elles n’émettent en outre aucun rayonnement, la production de courant étant interrompue par l’absence de soleil.

Les appareils électroménagers typiques produisent souvent des champs électromagnétiques similaires à ceux des installations photovoltaïques. Ainsi, le rayonnement à 30 cm d’une cuisinière électrique ou à 3 cm d’un sèche-cheveux est aussi puissant qu’à 50 cm d’un onduleur. Ce dernier n’étant généralement pas installé dans la zone d’habitation, la distance typique des habitants par rapport à celui-ci est plus élevée que celle qui les sépare des autres appareils.

Le photovoltaïque source d’électrosmog? Il est comparable avec d’autres appareils électroménagers