La fabrication d’une installation solaire consomme davantage d’énergie qu’elle n’en produit

Les installations photovoltaïques sont rapidement amorties sur le plan énergétique  

Pendant tout son cycle de vie, une installation solaire consomme de l’énergie, par exemple pour la production des matériaux, la fabrication des modules ou des panneaux solaires et celle de l’onduleur, pour le transport et le recyclage. Grâce à sa production d’électricité renouvelable, l’installation compense déjà cette énergie en un à quatre ans (comparaison au niveau de l’énergie primaire). Elle est donc énergétiquement amortie et livre de l’électricité renouvelable en plus pendant plus de 25 ans.

Les experts estiment que cette durée d’amortissement pourra à long terme encore être diminuée d’un tiers. Cela dépend de divers facteurs comme l’augmentation du rendement et de la durée de vie, une utilisation plus efficace des matériaux ou des mix d’électricité comportant une part renouvelable plus élevée dans les pays producteurs.

La durée d’amortissement énergétique d’une installation solaire thermique est nettement inférieure à une année.

Les installations photovoltaïques sont rapidement amorties sur le plan énergétique