Les contingents spéciaux pour le photovoltaïque atténuent les effets de la crise sanitaire – au moins un peu

20 avril 2020

Le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) raccourcit les délais d’attente pour les contributions d’encouragement du photovoltaïque. L’objectif est de soutenir le développement du PV dans le contexte de la crise provoquée par le Covid-19. Des fonds de l’ordre de 46 millions de francs issus du fonds alimenté par le supplément sont mis à disposition à cet effet. C'est une mesure utile pour atténuer les effets de la crise sanitaire. Mais cela ne suffit pas pour stimuler le développement du photovoltaïque en Suisse.

L'année dernière, la réduction des délais d'attente pour la rétribution unique a grandement contribué à la relance du marché du photovoltaïque. L'industrie solaire a donc commencé l'année en cours avec optimisme, espérant une nouvelle croissance record. Toutefois, les commandes entrantes sont actuellement en baisse en raison de la crise sanitaire, et le développement de la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables, qui est nécessaire et urgente, est retardée. La nouvelle réduction des délais d'attente annoncée par le DETEC est donc une mesure utile pour atténuer l'effondrement imminent du marché - en particulier pour les grandes installations photovoltaïques.

Les délais d’attente doivent être réduits pour les petites installations PV

Dans le même temps, les 46 millions de francs promis actuellement pour la réduction du délai d'attente ne représentent qu'un peu moins de 4 % du fonds alimenté par le supplément perçu sur le réseau. Fin 2019,  ce fonds s'élevait à 1,22 milliard de francs suisses. Swissolar demande que des fonds soient également alloués pour réduire le délai d'attente pour les petites installations photovoltaïques. Il est actuellement encore de 9 mois, ce qui continue à ralentir la multiplication des petits systèmes (par exemple sur les maisons individuelles).

Compenser la diminution de la rétribution unique

Il est également nécessaire d'agir en ce qui concerne la réduction de la rétribution unique à partir du 1.4.20. En effet, les prix des installations ont tendance à augmenter à nouveau en raison des goulets d'étranglement dans la production de modules chinois et d'onduleurs européens. Swissolar propose donc un supplément de crise sur la rétribution unique pour les installations qui seront achevées en 2020. La prochaine adaptation des tarifs au 1.4.2021, qui est en cours de préparation par l'OFEN, devra également tenir compte de l'évolution actuelle des prix.

Des procédures d'approbation plus rapides sont nécessaires au niveau communal

En outre, Swissolar demande aux communes de veiller à ne pas systématiquement utiliser le délai de 30 jours pour l'attribution du permis de construire (qui s'applique à la majorité des projets), mais plutôt de délivrer un permis le plus rapidement possible.

L'industrie solaire est prête pour la reconstruction économique et la transformation écologique du pays

L'industrie solaire offre des cycles de planification courts et dispose de capacités en personnel pour une mise en œuvre rapide. Ainsi, avec les bonnes mesures, nous pouvons déjà contribuer à la lutte contre la récession imminente tout en aidant à construire des infrastructures durables et résistantes aux crises. Pour assurer un approvisionnement en électricité sûr basé sur les énergies renouvelables, la croissance annuelle du photovoltaïque doit être multipliée par 4.