Progression du photovoltaïque grâce à la Stratégie énergétique 2050

22. mars 2017

La votation du 21 mai concernant la Stratégie énergétique 2050 était le thème prépondérant du Congrès national photovoltaïque avec plus de 500 participantes et participants. Son issue influencera grandement la poursuite du développement de l’exploitation de l’énergie solaire en Suisse. Environ la moitié des besoins suisses en électricité pourraient être couverts en plaçant des panneaux solaires sur les toits et façades des bâtiments. En début de conférence, le discours engagé du pionnier de l’énergie solaire, Bertrand Piccard, évoquant les opportunités que créent le tournant énergétique, a reçu une attention toute particulière.

Près de 3% des besoins en électricité en Suisse sont aujourd’hui couverts par les quelques 70‘000 installations photovoltaïques de notre pays. Nous devrions atteindre près de 20% grâce à la Stratégie énergétique 2050. Une impulsion déterminante est attendue du premier paquet de mesures voté par le peuple le 21 mai. Cela comprend, entre autres, une poursuite des mesures d’encouragement pour les énergies renouvelables mais avec plus d’éléments d’intégration au marché ainsi qu’une durée limitée nommée Sunset clause. La simplification de la consommation propre de l’électricité solaire apportera également plus de dynamisme.

Le Directeur de l’AES, Michael Frank, et le Président de Swissolar, Roger Nordmann, partageaient l’avis que la Stratégie énergétique 2050 forme un paquet équilibré et définit des conditions-cadre importantes pour l’avenir énergétique suisse. « Les adversaires ne proposent pas d’alternative – ils veulent que notre approvisionnement énergétique dépende de l’importation de courant sale. », s’est écrié le Conseiller national Nordmann. Le pionnier de l’énergie solaire, Bertrand Piccard, qui a attiré les regards l’année passée avec son tour du monde solaire, a également appelé à un OUI engagé : « La Stratégie énergétique crée le cadre nécessaire pour ceux qui souhaitent s’engager de manière audacieuse pour un approvisionnement énergétique tourné vers le futur. »

Sur la voie d’un approvisionnement entièrement renouvelable

La Stratégie énergétique 2050 prévoit la sortie progressive du nucléaire. La production photovoltaïque décentralisée deviendra alors, en parallèle à l’énergie hydraulique, l’un des piliers de notre approvisionnement électrique. Il s’ensuit de nouveaux modèles d’affaire pour les fournisseurs d’énergie mais aussi une augmentation des besoins de stockage intermédiaire. Plusieurs présentations se sont focalisées sur ces thématiques gravitant autour de l’approvisionnement 100% renouvelable. Selon une nouvelle étude de Swissolar, le potentiel durable de production de courant solaire sur les toits et façades suisses s’élève à 30 térawattheure/an, ce qui représente la moitié de la consommation suisse en électricité.

Le photovoltaïque dans le contexte global

Une série de présentations s’est consacrée à l’intégration des installations solaires aux bâtiments ainsi qu’à la consommation propre et au stockage du courant solaire. Les installations photovoltaïques deviennent de plus en plus des éléments standards lors de rénovations ou nouvelles constructions et sont donc adaptées de manière optimale à la technique du bâtiment mais aussi à l’image externe des édifices. Les installations solaires décentralisées avec possibilité de stockage sont quant-à-elles reliées ensemble pour former des centrales virtuelles et contribuent ainsi à la stabilité du réseau électrique.

La recherche suisse innovante

Cela fait déjà plusieurs années que la recherche suisse ainsi que l’industrie dans le secteur photovoltaïque comptent parmi l’élite mondiale. Au congrès, divers développements actuels ont été présentés sur l’augmentation du rendement, l’utilisation de nouveaux matériaux cellulaires et l’intégration optimale des installations dans le réseau électrique. Le thème de la qualité des installations, important compte tenu de la durée d’exploitation estimée à plus de 30 ans, a aussi été traité en détail. Les études réalisées jusqu’à présent témoignent d’un excellent fonctionnement des installations en exploitation.

> La sortie du nucléaire approche – Feuille de route pour le déploiement du photovoltaïque en Suisse 

> Nouvelle étude: Solarpotenzial Schweiz 

> Communiqué de presse du 23 mars 2017  

> Discours Roger Nordmann, Président Swissolar (provisoire) 

> Sur twitter: #pvtagung17 

> Photo Bertrand Piccard

> Photo avec Andreas Mortensen (EPFL), Michael Frank (Direktor AES), Bertrand Piccard (Solar Impulse), Jacqueline de Quattro (Libérale-Radicale VD) De Quattro et Roger Nordmann (Président Swissolar) 

> Photo Roger Nordmann