Evolution du marché de l’énergie solaire : boom mondial, stagnation en Suisse

11. janvier 2018

L’association des professionnels du solaire présente en début d’année une première estimation de l’évolution du marché en 2017. Le photovoltaïque poursuit sa progression sur le marché mondial alors qu’il a stagné en Suisse en raison des conditions-cadre incertaines. Ce dernier point devrait changer en 2018. Pour la chaleur solaire, un recul a à nouveau été enregistré, en partie dû à des décisions politiques. Swissolar appelle donc les cantons à coordonner leurs lois sur l’énergie dans le cadre des révisions à venir et à s’orienter vers un approvisionnement en énergie renouvelable.

En termes de puissance, le photovoltaïque (courant solaire) est la technologie de production d’énergie qui a été la plus déployée dans le monde en 2017. Les 100 GW installés en 2017 (33% de plus que l’année précédente) permettraient, à eux seuls, de couvrir plus de la moitié de la consommation électrique suisse. Pour 2018, une poursuite de la croissance de l’ordre de 20 à 50% est attendue sur le marché mondial.

En Suisse, pour 2017 et selon les premiers calculs, l’association Swissolar annonce un marché photovoltaïque stagnant. La puissance nouvellement installée devrait se situer vers 250-270 MW (environ 1,6 à 1,8 millions de mètres carrés = 225-250 terrains de football). Avec cela, la part du courant solaire dans la consommation électrique suisse augmente d’un demi pourcent et atteint environ 3%. Elle est donc, derrière l’hydraulique, de loin la deuxième plus importante source d’électricité renouvelable. Pour 2018, le retour d’une croissance supérieure à 300 MW est attendue sur le marché Suisse en raison des lois et ordonnances adaptées dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050. Dorénavant, des conditions-cadre favorables à la construction de grandes installations PV sont à nouveau en place. Toutefois elles concernent seulement les projets où une part importante du courant peut être consommée sur place (consommation propre) et si les investisseurs ne se laissent pas décourager par le délai d’attente pour le versement de la rétribution unique.

Une toute autre évolution est observée pour l’utilisation de la chaleur solaire (solaire thermique). Ici, Swissolar annonce pour 2017 un nouveau recul du marché avec environ 50'000 m2 de surface de capteurs supplémentaire. Ceci correspond à un recul de 15% comparé à l’année précédente. Pour 2018, aucune activité supplémentaire n’est attendue sur le marché. Pour la poursuite du déploiement du solaire thermique, une mise en œuvre rapide et coordonnée de la nouvelle loi sur l’énergie dans les cantons (MoPEC 2014) est essentielle. Cet ensemble de dispositions crée des incitations pour l’installation de capteurs solaires en cas de remplacement de systèmes de chauffage. La chaleur solaire peut contribuer considérablement à réduire la forte proportion aux émissions de gaz à effet de serre du parc immobilier suisse (40%).

---

Photo: installation solaire à Onnens VD © Soleol 

Plus d‘informations :

David Stickelberger
Directeur de Swissolar / Responsable communication
stickelberger at swissolar.ch

L’étude officielle sur le marché de l’énergie solaire, mandatée par l’Office fédéral de l’énergie, sort en juin 2018.